Clicky

L'Icam Formations Vie à l'Icam International Entreprise Recherche

Visite de M. Olivier Dussopt, ministre du Travail, du Plein Emploi et de l’Insertion à l’École de production du site de Toulouse

EdP ToulouseToulouse
23 Oct 2022

Olivier Dussopt en visite à l’Ecole de production de l’Icam site de Toulouse, Vendredi 21 octobre 2022

Vendredi 21 octobre 2022, Olivier Dussopt, ministre du Travail, du Plein Emploi et de l’Insertion, accompagné de Catherine Bonnet-Lupion, sous-préfète sont venus visiter l’École de production de l’Icam. Il était en visite à Toulouse aux sujets de la formation, des tensions de recrutement et à l’insertion professionnelle des publics éloignés de l’emploi. Il est arrivé en fin de journée à l’Icam.

M. le Ministre a été accueilli par Jean-Denis Falise, directeur du site, entouré de Éric Vigneras, président de l’Icam site de Toulouse, Gilles Vandecaveye, directeur général délégué de l’Icam, Jérôme Gué s.j., administrateur & fondateur de l’École de production de Toulouse en 2000, délégué général de Loyola Formation et Gilles de Raffin, président du Groupe R-Meca, membre du comité de pilotage de l’École de production et entreprise cliente. Rachida Lucazeaux, conseillère régionale d’Occitanie et Mostafa Fourar, recteur de l’Académie de Toulouse étaient également présents pour accompagner la présentation de l’école.

Après une présentation de l’Icam par Jean-Denis Falise, expliquant ses racines à la fois industrielle et jésuite, M. le Ministre a visité les ateliers de chaudronnerie et d’usinage où il a constaté l’activité que réalisent les élèves et leurs maîtres professionnels. Ils sont actuellement 32 élèves, ils apprennent la soudure, la découpe laser, le pliage, le tournage, le fraisage pour être professionnels à l’issue de leur formation en 2 ans : CAP CIP (Tourneurs-fraiseurs) et CAP Chaudronnerie.

Ensuite, une séance d’échanges avec les apprenants et leurs maîtres professionnels a permis à chacun des élèves de se présenter, raconter son parcours et témoigner de ce qu’il vit de différent à l’école de production. Des témoignages émouvants qui racontent des chemins de vie accidentés qui ont trouvé une formation qui leur correspond, souvent dès l’issue des deux semaines d’immersion dans les ateliers. Ils sont unanimes pour dire que l’École de production est pour eux un endroit où apprendre avec des professionnels en répondant à de réelles commandes de pièces, qui les responsabilisent, ce qui initie un rapport de collègues-apprenant avec leurs maîtres professionnels. Un rapport très différent de ce que certains ont connus dans leurs collèges. Et chacun raconte comment il voit son avenir, diplômé, pour certain, c’est la poursuite d’études, pour d’autres, exercer le métier qu’ils apprennent actuellement. S’en suit le témoignage de Gilles de Raffin en tant qu’industriel qui commande des pièces avec les mêmes exigences qu’avec les autres sous- traitants, qui recrute des élèves de l’École de production et indique que la formation qu’ils ont suivie leur permet d’être prêts à travailler dans ces métiers en tension dans les industries de la région.

Nous remercions M. le Ministre de l’attention portée à l’école et aux paroles portées par les élèves. Nous remercions également Yannis, Jean-Thibaut, Youssouf, Emile, Paul, Hanry, Grady, Oumar et Idrissa et leurs maîtres professionnels El Houssain Hifdi en usinage et Arnaud Loubet en chaudronnerie.

Les écoles de production de l’Icam sont membres de la Fédération Nationale des Écoles de production (FNEP).