L'Icam Formations Vie à l'Icam International Entreprise Recherche

Tournage Fraisage à Toulouse – Ecole de Production Icam

Présentation

Mission d’insertion professionnelle ou de promotion sociale, la formation professionnelle est au coeur du projet de l’Icam. Grâce aux liens réguliers créés entre étudiants du pôle «Enseignement supérieur», jeunes de l’Ecole de Production et formateurs, tous vivent une mixité sociale forte et acquièrent une capacité à travailler ensemble dans un monde pluriculturel.

Sur le site de Toulouse, l’Ecole de Production forme depuis plus de 10 ans des jeunes au métier de tournage – fraisage par une formation diplômante de niveau V. A la rentrée 2013, l’Ecole de Production dispose d’une deuxième formation diplômante de niveau V autour du métier de la chaudronnerie industrielle.

Le concept d’Ecole de Production est un mode de formation initiale au même titre qu’un Lycée d’Enseignement Professionnel (LEP) ou un Centre de Formation d’Apprentis (CFA).
LES FONDAMENTAUX DE L’ECOLE DE PRODUCTION
– Former à un métier, avec un objectif d’excellence : Formation professionnelle qualifiante, préparation à l’exercice d’un métier et intégration à la vie professionnelle (vers l’emploi ou vers la continuation des études professionnelles).
– Une pédagogie partant de la pratique pour aller à la théorie : « Faire pour apprendre ». Une orientation pédagogique clairement affirmée et mise en œuvre, non seulement dans les matières professionnelles mais aussi dans les matières générales.
– Associer pratique et théorie au même endroit : La formation pratique et la formation théorique se font sur le même site, avec les mêmes formateurs pour les matières

Admission

L’Ecole de Production est ouverte à tous jeunes de 15-18 ans qui manifestent de l’intérêt pour une formation professionnelle. Leur admission est indépendante de leur seul parcours scolaire et par conséquent l’Ecole de Production est un des rares dispositifs de la Région Midi-Pyrénées pouvant accueillir des jeunes ayant des difficultés d’adaptation dans le système scolaire traditionnel. Par une pédagogie adaptée, elle mène ces jeunes à un niveau d’ouvriers qualifiés avec à la fin du cursus la possibilité d’être immédiatement employables dans le métier formé ou de continuer les études dans d’autres établissements (Niveau IV – Bac Pro). Le dispositif sur les deux formations comprend 45 jeunes.

Programme

Il trouve son originalité dans le fait d’inscrire la formation du jeune pour deux tiers de son temps dans la production de commandes aux conditions du marché pour de vrais clients, industriels ou particuliers. Cette production n’est pas marginale puisqu’elle représente, une part importante du budget annuel de fonctionnement de l’Ecole. De ce fait le jeune et son formateur (issu de l’industrie) sont soumis aux mêmes exigences imposées par le client (coût, qualité, délai). L’alliance de la responsabilité et de l’accompagnement dans une œuvre commune avec le formateur fait toute la différence. Porteuse de beaucoup de sens elle va très tôt entraîner le jeune dans une logique de réussite et de valorisation de ses capacités: Il ne travaille pas que pour des notes, mais pour satisfaire des clients.
Par ailleurs, l’enseignement général et professionnel théorique est, chaque fois que possible, relié directement aux situations de production. Les heures en sont réparties tout au long de la semaine(1/3 du tps en cours) ce qui évite les phénomènes de rejet par les élèves et permet une meilleure assimilation. Les jeunes acquièrent d’autant plus facilement ces savoirs théoriques, nécessaires à leur métier, qu’ils maîtrisent déjà leur finalité par leur savoir-faire à l’atelier.
Pour être synthétique :
– Une pédagogie partant de la pratique pour aller à la théorie : « Faire pour apprendre ». Une orientation pédagogique clairement affirmée et mise en œuvre, non seulement dans les matières professionnelles mais aussi dans les matières générales.
– Associer pratique et théorie au même endroit : La formation pratique et la formation théorique se font sur le même site, avec les mêmes formateurs pour les matières professionnelles et avec un lien étroit entre ceux-ci et les formateurs des matières générales.
– Un nombre important d’heures de formation en situation de production : Au minimum 60% de l’horaire total.
– Un volume significatif de production (produits et services) : Destiné à la vente dans les conditions réelles de marché.
– Une approche pédagogique clairement éducative : Et pas seulement professionnelle, formalisée dans un projet écrit et structuré.

La structure actuelle de l’Ecole de Production Icam est constituée de :
• Un responsable d’Ecole de Production
• Une responsable logistique et administration
• 4 maîtres professionnels en usinage à commande numérique
• 1 maître professionnel en usinage conventionnel chargé de mission pédagogique de l’Ecole
• 3 maîtres professionnels en chaudronnerie industrielle
• Une éducatrice spécialisée
• Une équipe enseignante constituée de professeurs salariés de l’Education Nationale
• Des bénévoles
• Des prestataires

Validation

Sur le site de Toulouse, l’Ecole de Production forme au métier de tournage – fraisage( CAP – CSI -) par une formation diplômante de niveau V. l’Ecole de Production dispose d’une deuxième formation diplômante de niveau V autour du métier de la chaudronnerie industrielle( CAP -RCI-)

Informations pratiques

Scolarité gratuite

Contact

Prenez rendez-vous et venez visiter !

 

Merci de nous laisser votre message

Confidentialité

En nous contactant par ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité

Les données personnelles que vous nous transmettez ici (nom prénom email et téléphone) nous permettront de répondre à votre question.

Nous serons potentiellement, si vous l'acceptez, amenés à utiliser ces données pour vous envoyer des messages d'informations dont vous aurez la possibilité de vous désabonner