L'Icam Formations Vie à l'Icam International Entreprise Recherche

Témoignage de Fabio, élève ingénieur en échange à l’Université de Sherbrooke

Strasbourg-Europe
13 Fév 2023

École cosmopolite, ouverte sur le monde et tournée vers l’international, l’Icam, site de Strasbourg-Europe propose de nombreux formats d’immersion dans des pays étrangers. Fabio, un ECAM4* nous en dit plus sur son semestre à l’étranger au sein de l’Université de Sherbrooke.

 

Pourquoi avoir choisi le Québec ?

Ancien CPII (Cursus Préparatoire avec Immersion à l’Internationale, formation propre au site de Strasbourg-Europe), Fabio a le goût du voyage et le Québec était tout en haut de sa liste. Il a choisi cette destination pour l’immersion dans un pays francophone avec une toute autre culture et utilisation du français, afin de partir à la découverte des parcs nationaux et pour avoir la chance d’étudier à l’Université de Sherbrooke, très reconnue là-bas.

 

Comment se sont déroulées les études ?

Accompagné de quelques autres élèves ingénieurs de l’Icam, Fabio a suivi des cours tournés vers la mécanique mais aussi sur les droits des ingénieurs au Québec. Les emplois du temps étaient allégés pour laisser de la place aux nombreux projets ainsi qu’au travail personnel.

Comme Antoine, en parcours bi-diplômant à Sherbrooke, Fabio souligne l’envergure du campus : ce lieu qui accueille 41 000  étudiants est très grand, tant le campus que les bâtiments eux-mêmes.

 

Et la vie étudiante ?

Sur le campus de Sherbrooke, ça bouge ! Comme à l’Icam, site de Strasbourg-Europe, le principe des afterwork existe mais sous le nom de « 5 à 8 » : les élèves peuvent se retrouver pour s’amuser, danser et participer aux activités proposées. De plus, les transports en commun sont gratuits pour les étudiants !

Les emplois du temps permettent aussi de s’aventurer dans les parcs nationaux ou Québec ville : pour Fabio c’était l’occasion d’en apprendre plus et s’en mettre plein la vue !

 

Une différence avec la vie en France ?

Le français ! Une majeure partie de la culture québécoise tend à conserver et faire rayonner le français (les panneaux « stop » sont des panneaux « arrêts », peindre se dit peinturer). Quant aux trajets, il faut miser sur le covoiturage, bien plus développé que le train. Fabio souligne aussi la personnalité avenante des locaux qui amorcent la conversation très facilement dans la rue comme dans le bus.

 

Un conseil à donner aux étudiants intéressés par cette destination ?

D’après Fabio, l’immersion est un bon compromis : elle permet de découvrir bien plus qu’il ne serait possible de le faire pendant de simples vacances tout en continuant sa formation. C’est l’occasion parfaite pour allier les enseignements de Sherbrooke et l’histoire du Québec !

Lors de vos recherches : être alerte pour trouver son logement mais sans trop se mettre la pression non plus.

 

Et pour la suite ?

Il compte y retourner un jour mais dans l’immédiat, il a d’autres destinations en tête ! D’ici là, la cinquième année se profile et le travail pour obtenir son diplôme avec elle !

 

*(Re)lire l’actualité sur le rapprochement avec ECAM Strasbourg-Europe

L’international à l’Icam

Toutes les écoles d’ingénieurs en France délivrent une commission paritaire, la CTI.

Elèves à l’Icam, retrouvez les modalités de départ à l’étranger

Semestre d’études, ERASMUS, MSI à l’étranger… Vous souhaitez plus d’informations sur les modalités de départ à l’étranger ? Retrouvez les informations directement sur Moodle

Candidats bac+2 / bac+3 : ouverture de la plateforme

Vous êtes élève de CPGE, BUT, BTS ou de licence et vous souhaitez rejoindre la formation d'ingénieur Icam ?

La plateforme de candidature est ouverte !

 
close-link