Clicky

L'Icam Formations Vie à l'Icam International Entreprise Recherche

La déclaration, rite de passage des ingénieurs Icam

Enseignement supérieur
23 Sep 2022

Les élèves du Parcours Intégré* sont invités, à la fin de leur formation, à réaliser un acte fondateur qui se nomme la “déclaration” et qui entérine le passage de la vie étudiante à la vie d’ingénieur et ingénieure. Concrètement, ils déclarent individuellement, devant un jury présidé par un ingénieur Icam expérimenté, de quelle manière ils et elles ambitionnent d’être « ingénieur Icam ». En substance, l’élève explique ses choix professionnels, dont celui du secteur d’activité, du type d’entreprise, de la fonction envisagée, d’un mode de management privilégié et plus profondément, il détaille ce qu’il aspire à vivre. Ainsi cette déclaration prend appui sur ce qu’il a vécu, sur les expériences passées, relues et situées. 

Un symbole fort

Les élèves prononcent un discours de 20 mn suivi d’une discussion avec les membres du jury, sur un timing global de 45 mn environ. Ce jury est constitué d’au moins deux personnes :

  • un ingénieur Icam ayant déjà une certaine maturité professionnelle qui préside et anime ce temps ;
  • un accompagnateur de la Pédagogie de la Décision (PDD) et/ou un enseignant de l’Icam.

Un public peut aussi être associé à ce moment selon les attentes de l’élève ingénieur.

Le président de jury

  • accueille l’élève ingénieur, présente les membres du jury, salue le public éventuel,
  • rappelle succinctement les attentes, donne la parole à l’étudiant qui lit son discours,
  • réagit à partir de sa propre expérience, de ses propres convictions ; de la place d’un aîné, sa parole est libre, incite au questionnement, permet également aux autres membres du jury de parler en retour,
  • prévoit une brève délibération à huis clos, sans l’étudiant ni le public, 
  • formule au final un retour à l’étudiant. 

C’est donc le président qui tient la démarche, et non l’Institution Icam qui signifie, de cette manière, son dessaisissement à ce moment final de la formation ; l’accompagnateur ou l’enseignant Icam devient simple témoin du parcours de formation et laisse partir librement, en s’en réjouissant, le futur ingénieur ; par cette posture, il manifeste du même coup qu’il n’aura été acteur que le temps d’une période du devenir de cette personne, qu’est le déclarant.

Ce jury ne donne pas de note qui compte pour le diplôme. Il officialise simplement de manière symbolique ce passage où l’élève ingénieur quitte la vie étudiante, pour être accueilli dans le groupe des ingénieurs Icam en activité.

*et bientôt du Parcours Apprentissage