Clicky

L'Icam Formations Vie à l'Icam International Entreprise Recherche

Un GIE au service des grands projets de l’Icam

Depuis 2020, les entités qui composent l’Icam sont rassemblés dans un groupement d’intérêt économique (GIE), qui permet de faire jouer le collectif pour les demandes de financement, et donner plus d’assise au groupe au niveau des cautionnements bancaires. Sa mise en œuvre a, notamment, été motivée par la rénovation du site de Lille, un projet d’envergure qui représente un engagement financier important. “Cela souligne le besoin de mettre en avant la force du modèle économique de l’ensemble des entités Icam, explique Alexandre Dufer, directeur général délégué et secrétaire général de l’Icam. L’engagement solidaire de ces entités, à travers la mise en place d’un GIE, est aujourd’hui la condition nécessaire pour obtenir les cautionnements publics de la Région des Hauts-de-France et de la Métropole Européenne de Lille pour le financement de notre projet. Il pourrait aussi permettre de rouvrir les négociations avec nos banques sur des engagements financiers passés, afin de réduire le poids des charges”.

Un périmètre bien défini

Ce GIE est un nouvel outil au service des grands projets de développement, avec une organisation très cadrée :

  • seuls les projets structurants du groupe Icam peuvent faire l’objet d’une caution du GIE,
  • chaque entité est représentée dans la gouvernance du GIE,
  • chaque engagement du GIE nécessite l’approbation à la majorité des 2/3 des membres,
  • tout changement de l’objet du GIE ou de ses statuts doit être approuvé à l’unanimité.

Nous avons fait le choix d’une gouvernance la plus collégiale et collective possible, pour s’assurer d’une utilisation quasi unanime dans ses règles de gestion” conclut Alexandre Dufer. Pour rappel, les entités de la gouvernance Icam sont : le groupe Icam, les sites en France et dans le Monde, la Fondation Féron-Vrau, l’Association Icam Alumni et les Amis de l’Icam.