L'Icam Formations Vie à l'Icam International Entreprise Recherche

[Témoignage] L’Oréal confronte les élèves à une « nouvelle » réalité

Le virage de la transformation digitale et managériale, l’Oréal l’a déjà bien amorcé. Une véritable « révolution » que la jeune génération d’ingénieur.e.s va devoir intégrer, et qui est au cœur de la conférence dispensée par un membre du leader mondial de la beauté à l’Icam.

L’optimisation des flux physiques et l’excellence opérationnelle, tel est l’objet de l’intervention qui est proposée par L’Oréal depuis deux ans, mais elle est bien plus. Directeur de production du site de L’Oréal à Florence dans le Kentucky (Etats-Unis) depuis peu, Antoine Colson a d’abord été spécialiste en flux et responsable du déploiement des innovations en industrie 4.0 en Amérique du Nord pour le groupe. Une expérience qu’il souhaite partager avec les étudiant.es de l’Icam, tout comme il l’a pu lui-même le vivre sur les bancs de l’Icam, site de Lille, « en prenant le temps d’expliquer l’impact de la révolution digitale sur les organisations et les gens, et les nouvelles compétences et outils qui vont être nécessaires pour « se développer » dans cet environnement. » Pour l’illustrer, il privilégie les cas concrets, en poussant chacun.e à aller plus loin dans son analyse sur cette question de l’excellence opérationnelle. « Je leur ai proposé de visionner une vidéo sur la révolution industrielle qui s’opère sur le marché de la noix de cajou avec d’un côté l’Inde qui pousse au développement de l’artisanat (culture héritée de Gandhi) et de l’autre la Thaïlande qui industrialise. Les deux modèles sont valables, l’un n’est pas meilleur que l’autre. Mais un seul survivra. Cela permet de voir que la culture d’une société a un impact sur ses choix. C’est un exemple qui pousse à l’introspection, à la réflexion, à la discussion ».

Méthode agile

Comment faire pour se rendre plus agile et se préparer au marché du travail de demain ? C’est ce à quoi les futur.e.s ingénieur.e.s vont être confrontés selon Antoine qui souhaite en faire prendre conscience aux élèves dans le cadre de son intervention, sur la base de son vécu au sein de l’Oréal. « Le groupe est en train de changer son modèle managérial pour aller plus loin, orienté plus vers un modèle d’équipe et de coopération. Teams are The New Heroes, Cooperation is The New Confrontation ou encore Empowerment is The New Management, sont des « slogans » qui y sont répétés. Le manager devient facilitateur. Il faut apprendre à se développer par soit même, savoir chercher les « skills », les compétences dont nous avons besoin un peu partout autour de nous, et il faut être en capacité d’aller trouver l’information en s’entourant des bonnes personnes. C’est ce à quoi nous forme l’Icam, qui ne forge pas des ingénieurs spécialistes mais généralistes. »

Une prise de conscience nécessaire

L’objectif de cette intervention, c’est aussi de pouvoir être dans un partage plus personnel pour Antoine. « C’est important d’alerter les jeunes sur la façon dont le monde change à une vitesse exponentielle, qu’ils prennent conscience qu’ils ne seront plus dans une zone de confort. La génération de mes parents, s’ils avaient les bons diplômes, ils avaient un emploi à vie. Ma génération a été un peu plus chahutée. Eux, ils vont l’être dans tous les sens. II faut qu’ils soient conscients qu’ils vont être disruptés et qu’ils vont devoir être entrepreneurs de leur façon d’apprendre. C’est le message que j’essaie de leur faire passer ». Pour l’ingénieur de chez L’Oréal, donner ce cours lui offre une prise de recul nécessaire. « Ça me remet à jour, ça me « reset ». Je me rends compte de ce qui se passe autour de moi. C’est bien d’avoir face à nous des personnes qui pensent différemment. » Et Antoine Colson n’hésite pas à leur parler de sa propre prise de conscience des valeurs qui lui ont été données et transmises à l’Icam, à travers toute la partie formation humaine. « Je croise tous les jours des ingénieur.e.s. Quand on voit un ingénieur Icam, on le reconnaît tout de suite par ces valeurs que nous partageons ».