Clicky

L'Icam Formations Vie à l'Icam International Entreprise Recherche

De plus en plus d’élèves indiens en France

L’Icam est heureux d’accueillir un nombre toujours plus important d’étudiants et étudiantes indiens, du Loyola Icam College of Engineering. Si les deux campus sont de la même « grande famille », venir effectuer des semestres ou années d’études en France reste un enjeu majeur pour les jeunes indiens : « il existe une barrière culturelle importante, explique Martin Rallier du Baty, directeur des études à l’Icam, site de Toulouse. De fait, la France n’est peut-être pas le pays où ils viennent le plus facilement. Mais il y a aussi une barrière financière, car toutes les familles indiennes n’ont pas les moyens d’assumer les coûts d’une telle démarche. »

Les élèves du Loyola College sont aujourd’hui 7 sur le campus Icam de Toulouse, dont 5 arrivés à la rentrée de septembre 2021. Ils poursuivent leurs études dans le cadre du Parcours Intégré, soit pour leur 4ème et 5ème année, soit en complément de leur diplôme déjà obtenu en Inde. Pour les accueillir, le site de Toulouse a concrétisé plusieurs initiatives, notamment la création d’un semestre I.4 7 en « full english ». Les élèves français et indiens sont, par ailleurs, dans le même groupe, afin de favoriser les interactions et atténuer le plus possible la barrière de la langue.

« En résidence, nous sommes partis sur le même modèle, ajoute Martin Rallier du Baty, en mélangeant les nationalités à la manière d’une auberge espagnole. Nous nous sommes aperçus que, si les laissions les élèves internationaux entre nationalités, il était plus difficile pour eux de s’intégrer. Des élèves français du Club International sont aussi là pour les accompagner et les aider (à acheter une carte de transport, ouvrir un compte en banque, ou même faire les courses car ce n’est pas simple pour eux de s’adapter aux produits français !). Notre animatrice de la vie étudiante, Priscilla, a aussi une attention toute particulière pour eux. »

La Pédagogie de la Décision exige également d’être adaptée à leur cas particulier : « le monde de l’entreprise leur est souvent totalement étranger, car la pédagogie indienne est très axée sur les cours magistraux et peu sur l’expérience de terrain. On va donc un peu plus loin avec eux, avec des visites d’entreprises, la découverte de certains postes et la réalisation d’un stage PME, une première mission de six semaines, équivalente à celle du stage technicien que nos élèves français de 2ème année effectuent. Ils sont ensuite davantage prêts pour leur stage ingénieur de dernière année. »

L’Icam ambitionne d’accueillir un nombre encore plus importants d’élèves indiens dans les années à venir, tout comme il accueille déjà les élèves de ses autres campus à l’international (Afrique, Brésil, Equateur), ainsi que celles et ceux d’autres établissements partenaires à travers le monde.