Clicky

L'Icam Formations Vie à l'Icam International Entreprise Recherche

4ème année du Parcours Ouvert : dans 5 pays en simultané !

Enseignement supérieur
30 Nov 2021

Comment s’adapter aux contraintes de la pandémie de Covid-19 tout en maintenant une offre de formation internationale et cross-culturelle ? C’est le défi relevé par les équipes pédagogiques de l’Icam en cette rentrée 2021.

Le Parcours Ouvert créé par l’école, qui mène au diplôme d’ingénieur généraliste en six ans, est en effet spécifique : il est réalisé en simultané sur plusieurs sites Icam français et internationaux, de manière à permettre aux élèves d’effectuer des semestres d’études dans au moins deux pays différents tout au long de leur parcours. Les tout premiers étudiants et étudiantes de ce parcours sont aujourd’hui en quatrième année, dite “O3” (car le parcours démarre par une année préparatoire, OP, puis O1 et O2).

La pandémie de Covid-19 n’a pas permis aux élèves de naviguer d’un pays à l’autre en 2020, comme souhaité. Aussi, pour compenser cet aléa, l’Icam a réagi à la rentrée de 2021 en ouvrant cette formation à un nombre plus important de campus dans le monde et en créant de nouvelles opportunités. Aujourd’hui, les élèves de O3 étudient donc en France à Grand Paris Sud, au Cameroun à Douala, en Equateur à Quito, au Brésil à Recife et dès février 2022, en Inde, à Cochin, inaugurant ainsi un partenariat inédit avec la Rajagiri School of Engineering and Technology. “Nous avons dû imaginer une nouvelle organisation pédagogique, explique Nicolas Juhel, en charge de l’organisation de l’année O3 à l’Icam. Nous avons ainsi créé une véritable communauté éducative, formée d’un réseau d’experts délivrant les cours à distance, et d’un Référent Pédagogique par campus, accompagnant les étudiants et facilitant l’organisation des activités. Cette organisation originale nous a permis d’être réactifs et de disposer de la souplesse nécessaire pour ouvrir nos élèves sur l’international”. 

Cette année est aussi une expérimentation pour l’Icam, puisqu’elle permettra de mesurer la pertinence de ce modèle pédagogique, ainsi que l’autonomie des élèves, qui sont particulièrement responsabilisés avec ce modèle de cours à distance.

Projet « Lego » du Parcours Ouvert