L'Icam Formations Vie à l'Icam International Entreprise Recherche

Vaucanson : un projet innovant de montres en kit

Durant sa 4e année à l’Icam site de Toulouse, Jean de Vismes a développé puis approfondi son projet de création d’entreprise autour d’une idée inédite et ingénieuse : la vente de montres en kit.

Pour Jean de Vismes, le Projet de Création d’Entreprise (PCE), module obligatoire en I4-7 (Formation ingénieur Icam intégré 4e année, premier semestre), a été l’occasion de s’intéresser plus en profondeur à l’entreprenariat. C’est ainsi qu’il décide de poursuivre ce projet qui n’aurait dû durer qu’un semestre, pendant toute sa 4e année. Accompagné de son ami Léonard de Sainte-Foy, il exploite les possibilités offertes par l’École : « nous avons bien sûr reçu le soutien de notre directeur d’Études, mais aussi de plusieurs collaborateurs et entrepreneurs désireux de nous conseiller ». Une aventure qui l’a grandement passionné, grâce à son potentiel ingénieux et créatif.

Le projet Vaucanson

La marque créée par Jean et Léonard se nomme Vaucanson. La référence est subtile : « le nom provient d’un inventeur du XVIIIe siècle qui, à l’âge de 8 ans, a démonté une horloge et l’a remontée tout seul », explique Jean. De fait, son projet s’articule autour de l’horlogerie : Vaucanson est une marque de montres à fabriquer soi-même. L’idée s’inspire de la tendance du DIY (Do It Yourself) et d’une volonté de retour aux activités manuelles et éco-responsables.

« Les clients devront se rendre sur le site Internet de la marque où ils choisiront les composants de leur montre (cadran, aiguilles, boîtier, etc.), reprend le jeune homme. Ils les recevront chez eux… et devront les assembler. Ainsi, en sélectionnant eux-même les pièces, ils obtiendront une montre extrêmement personnalisée et surtout, réparable par leurs soins ! »

Un parcours remarquable

Au second semestre de 4e année (I4-8), Jean poursuit l’aventure avec Léonard et ils reprennent les premiers éléments du projet pour les confronter au réel, les tester, procéder à des assemblages et surtout, expérimenter les étapes nécessaires à la création d’une entreprise – du commercial à la technique, en passant par le financier, le juridique, etc.

Malheureusement, le confinement, au printemps, a freiné la création de leur premier prototype, alors que tout semblait bien en place. Pour autant, ils ne sont pas découragés ! Bien décidés à participer à un concours de création d’entreprise régional (organisé en visioconférence), ils se sont classés 6e sur 28 équipes en étant les seuls représentants de l’Icam.

Après ces résultats encourageants, Jean et Léonard décident de mettre leur projet entre parenthèses pour développer de nouveaux projets. « Nous avons beaucoup apprécié cette expérience d’entrepreneuriat, qui nous a permis de rencontrer des professionnels comme des créateurs, des graphistes, des juristes… Elle nous a également ouvert le regard sur le processus complet de création d’un produit. Au final, Vaucanson reste dans un coin de nos têtes ! »