L'Icam Formations Vie à l'Icam International Entreprise Recherche

[Témoignage] Auchan prépare les futur.e.s ingénieur.e.s à la supply chain

Faire prendre conscience des enjeux et de l’importance de la supply chain pour un distributeur : c’est le message que souhaite faire passer Auchan aux élèves de l’Icam, avec laquelle la société entretient un partenariat depuis plus de 8 ans.

Le sujet logistique et supply chain intéresse de plus en plus ! Pour preuve, l’engouement des étudiant.e.s au cours proposé par Auchan. « Cela fait 6-7 ans que je consacre mon intervention à ce sujet. Au début, une dizaine de personnes étaient présentes, aujourd’hui il y a entre 60 et 80 élèves », témoigne Jean-Noël Roche, directeur régional Approvisionnement et Logistique Ile-de-France pour les hypermarchés Auchan. Pour cet ingénieur de la promotion 100, sorti de l’Icam en 2000, la satisfaction de voir les élèves aussi intéressés et actifs est grande. « Il y a toujours énormément d’échanges et d’interaction, et une bonne ambiance ! C’est vraiment l’objectif de cette intervention. Qu’ils posent toutes les questions, il n’y a pas de tabou. Tous les sujets peuvent être abordés. Il y a parfois des questions d’ordre éthique par exemple. »

 

Du concret pour une meilleure compréhension

L’intérêt de cette intervention pour Jean-Noël Roche, c’est la transmission. « C’est dans ma philosophie et c’est également enrichissant. Ils viennent vous challenger, vous posent des questions pertinentes et de tous horizons. On échange aussi avec certains étudiants qui cherchent leur job de demain. Auchan a d’ailleurs déjà recruté des ingénieur.e.s Icam. Mais ce n’est pas l’objectif de cette intervention qui vise avant tout à leur donner une vision de la supply chain. » Les quatre heures de cours sont donc découpées en deux temps avec une petite partie théorique et beaucoup de pratique ! Une présentation des enjeux de la supply chain pour une société comme Auchan est indispensable, avant d’aborder plus globalement la gestion des flux d’une entreprise. « L’objectif est de leur faire comprendre qu’il n’y a pas une supply chain mais plusieurs. C’est une vision globale, avec différentes organisations possibles. » Et pour préparer les futur.e.s ingénieur.e.s, rien de de mieux que des études de cas concrets. « Je les fais travailler sur des produits pris au hasard en essayant de déterminer quelle organisation serait la plus adaptée au produit, quelles sont les données à prendre en compte dans chaque famille de produit pour l’entreprise, avec toujours l’objectif que ce soit le moins cher possible, explique Jean-Noël Roche. Il y a d’ailleurs une phrase que je communique à chaque fois aux élèves : avoir le bon produit, au bon moment et au meilleur prix ».