L'Icam Formations Vie à l'Icam International Entreprise Recherche

Les Fablabs à l’Icam [Toulouse]

L’ensemble des sites Icam français sont désormais dotés de fab labs, qui permettent à nos étudiants d’expérimenter, tester, apprendre et d’accompagner les entreprises clientes dans leurs projets d’innovation. Détails.

Mais d’abord, qu’est-ce qu’un fab lab ? Il s’agit d’un laboratoire de fabrication digitale, qui permet de concrétiser des idées/concepts en objets/prototypes fonctionnels, grâce à des machines de prototypage rapide. Il existe des centaines de fab labs dans le monde, qui forment un réseau global de laboratoires de fabrication, ayant tous une liste de machines en commun. Les fab labs sont connectés globalement mais sont tous ancrés dans une réalité locale. Entre fab labs, on s’échange des plans, des méthodes, des bonnes pratiques, qui sont ensuite adaptés en fonction des ressources locales de chaque atelier. La communauté des fab labs est animée par un état d’esprit d’entraide et de partage, avec toujours cette envie de découvrir et de faire par soi même. 

On trouve dans un fab lab des imprimantes 3D, des machines à découpe laser, des machines pour fabriquer des circuits imprimés, des cartes de prototypage électronique, des fraiseuses numériques pour découper des panneaux de bois, des machines pour travailler le textile et le vinyle, etc.

Comment les fab labs sont intégrés au sein de l’Icam ?

Pour développer leur créativité, nos élèves-ingénieurs vivent dans le fab lab des expériences les amenant à la stimuler : “sur le site de Toulouse, le fab lab invite les étudiants à inventer, expérimenter, tester les machines dans le cadre de projets pédagogiques, associatifs et personnels. Autant d’opportunités de se familiariser avec ces machines de pointe et de développer sa créativité” explique Martin Rallier-du-Baty, directeur des études du parcours intégré. Par ailleurs, les étudiants et étudiantes, “digital natives”, voient leur quotidien envahi par le numérique et ne font plus sans. Aussi, le fab lab amène le concret via les technologies et la CAO ; le prototypage est réalisé plus rapidement par des machines à partir des modèles numériques. La concentration des moyens permet d’imaginer des systèmes complets, conférant une vision d’ensemble à l’étudiant concepteur ; c’est un lieu d’interdisciplinarité.

Ouverture et enrichissement

Le fonctionnement d’un fab lab facilite la mixité et l’enrichissement mutuel : seul ou en groupe,  on y rencontre des amateurs, des industriels ou autres professionnels de la production venus profiter du lieu et de ses équipements. “Sur le site de Toulouse, les entreprises clientes ont deux possibilités, détaille Franck Cochez, responsable du pôle Services aux Entreprises : se former sur les machines pour réaliser elles-mêmes leurs innovations au sein de notre fab Lab, confier la réalisation du produit par le fab manager ou, en fonction de la complexité du projet, confier leur projet de conception à une équipe d’ingénieurs projets depuis l’étude de faisabilité jusqu’à la réalisation en passant par le prototype”.

En somme, pour les élèves, le fab lab permet de s’ouvrir au monde avec curiosité, de prendre en compte les réalités extérieures dans ses projets, de répondre à des problématiques de société… Un excellent aperçu des enjeux de leur futur métier !