Clicky

L'Icam Formations Vie à l'Icam International Entreprise Recherche

Les bonnes pratiques des cours en distanciel

Le premier confinement a remis en question la pratique pédagogique à laquelle nous étions habitués. Comment assurer au mieux la continuité pédagogique ? Avec quels outils ? Quel planning met-on en place ? Comment s’assurer que les étudiants suivent ? Comment les enseignants et les étudiants vivent-ils leurs cours ? Ce sont tant de questions auxquelles le site de Paris-Sénart a souhaité répondre.

Forts de la première expérience de cours 100% digitaux, nous avons réuni les enseignants et vacataires du site en septembre et, ensemble, nous avons eu pour objectif de réussir à anticiper les besoins de chacun. Ainsi, une organisation s’est rapidement mise en place : 

  • l’hybridation des cours à pérenniser, les TD en visio et les TP en présentiel, 
  • une nouvelle organisation autour de groupes de vie (en fonction, par exemple, des appartements de la résidence), 
  • l’investissement dans de nouveaux matériels (tablettes graphiques, outils numériques, kits de visioconférence) et les formations associées
  • l’appropriation de nouveaux outils numériques (Wooclap, Compilatio,…)
  • un déploiement plus large de l’utilisation de Moodle.

En novembre, un second temps d’échanges a eu lieu, cette fois-ci avec l’envie de comprendre comment chacun se sent dans sa pratique pédagogique. En ont découlé des ateliers entre enseignants, sous forme parfois de petites classes virtuelles, afin de partager nos bonnes pratiques et l’utilisation que nous faisons des outils : les interactions ont été riches et précieuses ! L’accent a été mis sur le fait de ne pas forcément se focaliser sur le cours en visioconférence mais d’élargir davantage la réflexion sur les cours à distance et l’ensemble des étapes dont ils se constituent aussi bien en termes d’anticipation, de progression et d’évaluation.

Une question est revenue régulièrement lors de nos rencontres, suite à quelques dérives observées : comment se sentent les étudiants ? Comment vivent-ils la situation ? 

Un questionnaire a été envoyé par les directeurs d’études aux étudiants du parcours ouvert, aux apprentis et aux intégrés, dans le but de comprendre et connaître leur environnement de travail, leurs matériels de connexion, et de les laisser s’exprimer sur ce dont ils avaient besoin pour se sentir acteurs de leurs cours. Parmi les réponses : le besoin de cadre, d’interactivité et de rythme. 

Une nouvelle réunion a eu lieu début janvier afin de présenter les résultats de ce questionnaire au corps enseignant avec, cette fois-ci, une nouvelle question : que peut-on mettre en œuvre pour répondre à leurs demandes ? De nombreuses idées ont émané, notamment le fait d’intégrer plus de quizz sur les cours (reste à définir leur place : “avant ou après » le cours ?) , faire plus de feedbacks constructifs, utiliser davantage les outils interactifs, etc. et nous avons invité les enseignants à s’inscrire aux webinars organisés par la cellule IPN sur l’utilisation de ces outils, notamment l’activité intégrée à Moodle : Big Blue Button qui permet de créer facilement des classes virtuelles.

Nous allons renouveler ces réunions pédagogiques pour continuer à échanger et à créer du lien. Nous optimisons au mieux les pratiques de la visioconférence face au contexte changeant et continuons à innover pour entretenir la motivation des étudiants. A suivre !