Clicky

L'Icam Formations Vie à l'Icam International Entreprise Recherche

L’approche par compétence

Approche par compétence

 

“Un arbre de treize compétences, spécifique à l’Icam, a été élaboré de manière à rassembler à la fois des hardskills (connaissances techniques) et des softskills (savoir-être), explique Nicolas Mellier, responsable enseignement supérieur délégué à Paris-Sénart. Ces compétences sont déclinées en acquis d’apprentissage, avec quatre niveaux atteignables – non acquis, en cours d’acquisition, acquis, dépassé. Les élèves sont encouragés à dépasser les compétences.”

 

Jean-François Largeau, enseignant chercheur à Nantes, nous explique plus en détail la démarche d’approche par compétence et l’implication que cela engendre pour l’étudiant et l’enseignant.

Que va-t-on vous demander de savoir faire ? 

Afin d’accompagner les étudiants dans l’acquisition de compétences, une forme de contrat est passé entre l’enseignant et l’élève : ce vers quoi tu vas évoluer, que dois-tu savoir, comment vais-je t’accompagner ?

Que met-on en place ? 

Les différentes compétences que doivent acquérir les étudiants sont subdivisées en acquis d’apprentissage. Afin d’accompagner ces derniers dans leur apprentissage des connaissances, plusieurs formes de tests ont été mises en place sur Moodle et sous forme de QCM scénarisés en fonction des variables. La construction de ces tests se fait en fonction des objectifs d’apprentissage : 1 test = 1 objectif précis. Ils permettent à chacun de connaître son niveau d’apprentissage et ainsi de connaître chaque marche qu’il est nécessaire de monter pour acquérir cette compétence. Deux types de tests ont été développés pour permettre un meilleur entraînement : 

  • Les tests formatifs, qui respectent des étapes précises, servent aux étudiants à s’entraîner lorsqu’ils sont prêts et à tester leur niveau. Ils peuvent les recommencer plusieurs fois et leur permettent de comprendre comment ils vont être évalués et quelles connaissances sont attendues.
  • Les tests certificatifs, qui permettent de contractualiser l’acquisition d’une compétence. Près de la moitié des questions proviennent des tests formatifs, motivant ainsi les étudiants à s’entrainer. 

A l’issue de ces tests, les étudiants obtiennent des badges quand ils ont obtenu une certaine note plancher. Ces derniers leur permettent de se challenger et sont source de motivation !

Quels outils utilise-t-on ? 

Moodle et le Drive : tous les cours sont liés entre ces deux interfaces (TP, vidéos, corrections manuscrites, capsules vidéos, etc). L’optimisation de ces outils a été décuplée lorsque nous avons du nous adapter aux cours à distance et hybrides. Ce lien entre les deux interfaces permet réellement de gagner de la fluidité lors de l’ajout d’un document. Dans la pratique, les étudiants ont un lien Drive et un lien Moodle. 

Prochaine étape : la création d’un carnet de notes pour les étudiants afin de savoir où ils se situent dans leur apprentissage. 

Et pour les plus curieux : nous vous invitons à (re)découvrir le Podcast « Le prof qui a supprimé les notes de ses cours » avec Nicolas Mellier de Paris-Sénart !