En expériment

En expériment

En milieu de cursus, chaque étudiant prépare un projet personnel de quatre mois qui lui permettra de vivre une expérience forte et formatrice. Cette expérience l’aidera à mûrir et apportera une vraie valeur ajoutée à son projet de vie.

L’expériment peut prendre des formes très variées et s’appuie sur le désir de devenir une femme ou un homme capable d’un engagement dans la vie économique, sociale, politique, caritative ou associative.

Les conditions de validation sont modestes : l’éloignement géographique et culturel, les moyens de la subsistance, une activité structurante.

Ce schéma simple se révèle être une suite d’épreuves prévues et imprévues :

  • La première consiste à définir un « ce que je veux vraiment et qui me correspond ».
  • Il faudra par la suite réussir à monter ce projet, apprendre à démarcher, à activer ses réseaux sans se décourager, à se laisser aider, interpeller, déplacer.
  • Ensuite viendront les chocs du départ, de l’arrivée, l’entrée dans un certain quotidien « où je vis à un autre rythme ». Dans ce nouvel univers, il faut prendre des décisions. Et puis il y a la dernière épreuve : revenir, accepter d’oublier, retrouver son quotidien en sachant qu’un autre quotidien, ailleurs, existe.

Le recul pris par rapport aux études permet alors de mieux s’approprier son cursus de formation.

Les étudiants sont accompagnés dans leur démarche par la direction des études et des enseignants, pour choisir et préparer leur projet puis en faire, à leur retour, la relecture.