copyright Eloi Cormier

Intelligence artificielle : accompagner l’évolution des métiers

Acteur de l’Industrie 4.0, l’Icam travaille avec EDF pour faciliter l’intégration de l’Intelligence Artificielle dans les métiers de Service Interne. Deux dispositifs sont ainsi en cours de déploiement. D’octobre à février 2018, une équipe de l’Icam interviendra directement auprès des collaborateurs d’EDF dans le cadre d’ateliers d’intelligence collective. Objectif : développer une culture partagée et raisonnée de l’IA. Puis, ce seront leurs responsables qui suivront un SPOC (Small Private Online Course) afin de monter en connaissance mais aussi en vigilance managériale sur l’IA.  Sur cet enjeu d’acceptabilité sociétale des nouvelles technologies, l’Icam mobilise ses compétences en informatique, en sciences humaines et en pédagogie.

Ce travail d’accompagnement du changement vers les nouvelles technologies met en avant la capacité de l’Icam à unifier dans une même approche les enjeux technologiques et humains sur un sujet de pointe. Le rapport de France Stratégie de mars 2017 qualifie en effet l’IA de « sujet chaud », en raison de récents progrès spectaculaires obtenus par la recherche (lien : http://www.strategie.gouv.fr/publications/anticiper-impacts-economiques-sociaux-de-lintelligence-artificielle). L’organisme souligne l’important besoin de formation et d’accompagnement des salariés et des managers pour bénéficier pleinement des aspects positifs de l’IA. L’Icam capitalise en ce sens sur sa proximité avec les industriels et sur ses savoir-faire techniques et pédagogiques pour développer des solutions adaptées aux problématiques de chaque entreprise.

Cette compétence sur les enjeux professionnels de l’Intelligence Artificielle a été reconnue et choisie par la Fondation des Sciences Sociales pour intégrer son projet d’ouvrage consacré aux « mutations du travail ». Celui-ci réunira différentes disciplines des sciences humaines et sociales en vue de penser les évolutions contemporaines du travail. Deux articles et une conférence à l’IEP de Paris seront réalisés en novembre 2018.