Les prêts d’études Icam

La Fondation Féron-Vrau assure, depuis de nombreuses années, un service de Prêt d’Etudes. Ces prêts sont destinés à compléter ou remplacer les bourses d’études. Le prêt peut atteindre le montant total de la scolarité annuelle. Il est sans intérêt, mais indexé sur l’indice INSEE.

L’aide au financement des études, une des préoccupations au coeur de l’Icam depuis toujours

L’argent ne doit pas être un obstacle pour suivre des études à l’Icam. Ecole attachée à la réussite de chacun, ses fondements jésuites sont à l’image même de ce qu’elle souhaite proposer à ses élèves : la confiance et la responsabilité. Responsabilité dans les possibilités offertes à chacun de pouvoir se prendre en charge. Confiance dans le simple engagement sur l’honneur qui est demandé dans ce contexte d’aide financière. Chaque élève ayant bénéficié de cette aide contribue ainsi, lorsque ses revenus d’ingénieur le lui permettent, à maintenir possible cette grande chaine de solidarité, spécifique à l’Icam.

C’est en 1956 qu’il est apparu nécessaire de « pallier » au statut d’établissement d’enseignement supérieur privé de l’Icam, au sein duquel des scolarités sont demandées, en développant une stratégie d’aide aux élèves les moins argentés ou ne souhaitant pas solliciter leur famille pour le financement des études qu’ils ont choisies.

Le prêt d’études voyait le jour. Versé par la Fondation Féron-Vrau, du nom des deux industriels fondateurs de l’Icam en 1876, le prêt est aujourd’hui attribué à tout élève qui en fait la demande. Plafonné au montant de la scolarité sans intérêt, le prêt d’études, à la différence d’une bourse devra être remboursé en intégralité dans les cinq années suivant la sortie de l’école de l’ingénieur nouvellement diplômé.

Mais plus qu’une stratégie d’aide à l’élève, le prêt d’études reflète aussi et surtout l’esprit d’une école et l’attachement de ses élèves et anciens élèves à leur formation. C’est ainsi que les ressources de la Fondation, pour cette action en développement constant, proviennent en grande partie des dons effectués par les ingénieurs Icam, et le taux de remboursement est très proche de 100%, juste retour d’une confiance accordée à chacun, à l’Icam, depuis plus d’un demi siècle.