L'Icam Formations Vie à l'Icam International Entreprise Recherche

Allier théorie et pratique en alternance

Étudiant en 5e année à l’Icam de Toulouse, Sarkis Sarkasian revient avec nous sur son parcours, ses choix d’études et son alternance décisive au sein de l’entreprise Almeras, dans le domaine de la mécanique de précision.

Explique-nous ton parcours…Sarkis Sarkisian dans son entreprise Almeras

Mon chemin n’était pas tout tracé : d’origine arménienne, je suis arrivé en France en 2005, à l’âge de 8 ans. J’ai d’abord dû apprendre le français avant d’entamer un cursus scolaire classique. Après mon baccalauréat SSI (bac S, sciences de l’ingénieur), j’ignorais quelle voie choisir. Je me suis donc lancé dans un DUT Génie mécanique et productique : ce domaine me correspond bien car je suis un touche-à-tout. Néanmoins, j’ai failli arrêter mes études à la fin de la seconde année de DUT, mais j’étais classé 2e sur 85 élèves… Les professeurs m’ont incité à poursuivre en école d’ingénieurs.

Pourquoi l’Icam ?

J’ai postulé à trois écoles d’ingénieurs, qui m’ont toutes trois retenu. J’ai choisi l’Icam pour les valeurs humaines de l’École, ainsi que l’entraide qui existe entre professeurs et élèves. Ici, ces mots ont une vraie signification… je ne voulais certainement pas être un numéro ! À l’Icam de Toulouse, avec 90 étudiants maximum par promotion, les professeurs nous accordent du temps à chacun, sans laisser personne de côté. La vie étudiante est très active aussi et j’y participe le plus possible.

Comment s’est déroulé ton apprentissage ?

J’avais déjà effectué un stage lors de mon DUT, au sein de l’entreprise Almeras (Acti Group), qui compte une vingtaine de salariés. Spécialisée dans l’usinage de précision, elle se situe à Baraqueville, dans l’Aveyron. Ce stage de trois mois, suivi d’un mois supplémentaire pendant l’été, s’est très bien déroulé. Quand mes responsables ont appris que je postulais en école d’ingénieurs, ils m’ont immédiatement proposé de me garder en alternance pour mes trois années d’études ! Un poste très polyvalent a été créé exprès pour moi : je travaille à la fois sur des problématiques de commerce, méthodes et approvisionnement en matières. Je conduis également des missions de chargé de projet et de chargé d’affaires.

Que retiens-tu de ta formation ?

À la fin de mon DUT, je souhaitais rejoindre une entreprise et me plonger directement dans la technique. Finalement, le Parcours apprentissage de l’Icam m’a permis de continuer ma formation académique, tout en travaillant sur le terrain. J’ai ainsi développé mes connaissances théoriques et pratiques en me dotant d’un bagage complet : un atout pour un premier emploi. Et je n’oublie pas les valeurs essentielles que m’a transmis l’Icam : l’importance de l’humain et des engagements concrets.

As-tu des projets pour le futur ?

Je devrais être diplômé à l’été 2021. Ensuite, il est prévu que je reste au moins deux ans chez Almeras, en tant que Business Manager. L’entreprise me plaît et me fait confiance depuis le début. D’ailleurs, en ce moment, je travaille sur son projet d’agrandissement du site de Baraqueville. Je travaille également sur la transformation digitale d’Acti Group, afin de connecter les talents des différentes entités du groupe, pour construire une industrie innovante et durable.

Je ne sais comment mes missions évolueront, mais je suis très satisfait de mon travail et de mon parcours jusqu’ici. J’ai trouvé ma voie.